4

Ma besace « Made in China »

Comme vous avez pu le voir pour ceux et celles qui me suivent sur Facebook et Instagram, je me suis attaquée cette semaine à un projet de longue date : la besace « Made in China » de « les chiffoneries du chat ».

Pour la petite histoire, j’avais craqué sur ce modèle, il y a un sacré bout de temps et plus particulièrement sur celui de ma copine « les p’tites mèches ». Alors pourquoi avoir mis autant de temps à me lancer??? Il y a un an j’ai essayé d’imprimer le patron et je n’y suis jamais arrivée. Je m’explique déjà je ne suis pas douée avec l’informatique et ensuite le format qui sortait n’était pas le bon. Du coup, moi et ma patience avons lâché l’affaire très légèrement frustrées.

Il y a quelques mois j’ai craqué sur le sublime Liberty Eben multicolore, une vraie petite bombe déniché par ma belle effrontée de copine « MK & Co Design » et je savais que j’en ferais mon futur sac rien que pour moi d’abord. Le tout était trouver THE association qui me conviendrait et qui mettrait en valeur mon précieux. Un grand merci à ma fée marraine alias « mes petites aiguilles » qui m’a soufflé bon ok hurlé les couleurs toppissimes et parfaites.

Profitant d’avoir encore un peu de temps à moi pour le moment, j’ai donc attaqué la bête.

Fournitures :

  • simili cuir bleu canard (emercerie)
  • Liberty Eben multicolore (Stragier)
  • passepoil jaune (Self Tissus)
  • attaches cartable (Self Tissus)
  • anneaux rectangulaires et reglables (Self Tissus)

J’ai cru que mon ordinateur allait encore traverser la pièce comme je n’arrivais pas à imprimer le tuto au bon format mais après quelques exercices de relaxation j’ai juste lu l’article jusqu’en bas et trouvé une mise à jour pour l’impression (oups).

Le tuto conseille une triplure et un extérieur en tissus, personnellement j’ai préféré partir sur du simili assez épais. Ce n’est pas tout ça mais je vous rappelle que je suis de Brest même au bout du bout de la Bretagne alors il vaut mieux partir sur quelque chose à l’épreuve de la pluie hein.

Je n’ai pas non plus fait de poche avec fermeture à glissière parce que je me rends compte que les deux poches du devant me suffisent largement pour mon « petit » bazar.

J’ai pris beaucoup de plaisir à coudre ce modèle qui est très simple, clair et surtout très rapide à faire. J’ai remplacé le biais du rabat par du passepoil, je préfère cette finition que je trouve moins « grossière » et plus fine.

En fait, le plus long c’est encore et toujours la bandoulière si vous connaissez une technique miracle je prends hein!

En tout cas, j’adore mon nouveau sac vitaminé et plein de peps qui annonce le printemps et qui ira parfaitement bien avec le sac à langer de ma princesse cousu par les doigts de fée de ma copine « Louméligo ».

Vous l’aurez compris j’ai une besace qui déchire et à mon image : parfait non je rigole… Mon « made in China » c’est le printemps, l’énergie, la couleur, la bonne humeur mais surtout une jolie histoire avec plein de belles amitiés qui sans le savoir y ont contribué.

PouicPick

J'ai découvert la couture il y a quelques mois et je progresse un peu plus chaque jour grâce aux soutiens de toutes celles et ceux qui me suivent! Alors partagez, commentez, ... ce site est le vôtre!

4 Comments

  1. Bravo,je me répète mais il est superbe .faudra qu un jour je trouve le temps de me faire un sac pour moi , mais il est aussi vrai que pour l instant même si certains modèles me plaisent je ne m y suis pas mise non plus car je n ai pas trouvé the sac celui qui me fait vraiment de l oeil .

    • Merci Angelika tu es adorable. Je pense qu’en effet, il faut avoir le déclic pour son propre sac et se lancer

  2. Il est vraiment superbe. L’association de couleurs est parfaite. Bravo, il est très réussi

    • merci ma belle. Je n’aurais jamais osé et je ne regrette en rien en fait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *