0

Django, le yéti rigolo

Le 31 mars dernier (et comme tous les ans en fait lol), c’était l’anniversaire de mon chéri. Et pour une fois j’ai tapé dans le mille en lui offrant un cadeau qui lui a fait plaisir (2 places pour aller voir Dubosc bah oui pas folle la guêpe, il n’allait pas y aller tout seul non plus). Bon là vous me direz « il dit qu’il ne voit pas le rapport », ne vous inquiétez pas il arrive. En bons parents de deux jeunes enfants le tout ce n’est pas de faire ce genre de cadeaux c’est de pouvoir gérer la crise pour pouvoir caser ses monstres entre de bonnes mains pour pouvoir s’y rendre. Et c’est là que le rapport arrive. Parce que j’ai une copine qui déchire, qui est un amour et qui a le cœur sur la main, on a pu s’octroyer quelques heures de barres de rires en amoureux. Pour la remercier, je voulais lui faire une petite cousette faite de mes deux petites mains gauches. 

Quand j’ai gratté un peu au fil de nos conversations, j’ai décidé de faire quelque chose pour sa petite filleule dont elle est gaga : Léane, une petite princesse de deux ans. Alors ni une ni deux j’ai sorti mes bouquins et le hasard comme par hasard mon choix s’est arrêté sur du … Laëtibricole. Quoi de mieux que Django (plutôt Djanguette), le yéti rigolo pour la remercier de s’être occupée de nos deux petits monstres.

django

Fournitures :

  • polaire blanche pour le corps, les bras les jambes et les dents, découpée dans un grand plaid tout doux gentiment offert par ma maman. Je vous rassure je ne donne pas des coups de ciseaux dans tous les cadeaux mais celui en l’occurrence avait été offert pour ça 😉
  • polaire rose pour le visage et les griffes provenance ma maman aussi (merci maman <3 )
  • simili cuir rose fuschia pour les cornes et possibilité aussi pour les griffes  (« De fil en étoiles »)
  • Coquelicot rose Petit Pan, mon précieux pour l’appliqué
  • deux pressions kam pour les yeux
  • biais mitsi parme pour le petit nœud de fifille

Toujours autant de plaisir à coudre du Laëtibricole avec des patrons et des tutos super clair.

Seul bémol pour ma part les parties en simili. Je n’ai conservé que les cornes car pour les griffes, une vraie galère à retourner quand je ne les déchirais pas avec la pointe d’un crayon ou de mes ciseaux. C’est pourquoi je me suis retranchée sur la polaire aucun souci et très satisfaite du résultat.

Le deuxième soucis que j’ai rencontré c’est la prise d’otage par mon mini  qui je pense l’aurait bien gardé pour lui.

 

 

Django le yéti rigolo (6)

 

Donc après avoir réussi à négocier et il est très dur en revendications ;-), j’ai réussi à fermer la bête et pu prendre de jolies photos grâce au beau soleil brestois (non non ce n’est pas une coquille vous lisez bien!!!)Django le yéti rigolo (1) Django le yéti rigolo (3) Django le yéti rigolo (4)

La marraine avait l’air ravie ce matin et j’attend avec impatience le retour de la mistinguette.

PouicPick

J'ai découvert la couture il y a quelques mois et je progresse un peu plus chaque jour grâce aux soutiens de toutes celles et ceux qui me suivent! Alors partagez, commentez, ... ce site est le vôtre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *